Des gnocchis maison, c’est tellement bon !

Des gnocchis maison, c'est tellement bon !

Jusqu’en septembre 2017, on avait l’habitude d’acheter régulièrement les gnocchis à poêler d’une célèbre marque. Et puis, on a décidé de manger moins (voire carrément moins) de produits « tous prêts », et alors, bye bye les cordons bleus, les nuggets et les gnocchis… Je n’en ai jamais remis dans mon caddie. Mais depuis peu, l’envie d’en manger est revenue. Il a donc fallu chercher une recette, pour découvrir ébahie que c’était simple, tellement simple, de faire ses gnocchis soi-même. Là, c’est sûr, les gno-gno, les ki-ki, plus jamais dans mon chariot !

Donc, les gnocchis maison, c’est quoi ?

Il s’agit tout simplement de la pomme de terre cuite à la vapeur avant d’être mise en purée, et mélangée à de la farine. C’est TOUT ! Bon, quand même, je dois vous avouer un truc. Faire des gnocchis, c’est un jeu d’enfant. Il n’y a qu’un seul petit détail qui peut fâcher, c’est qu’entre le moment où ils sont façonnés et le moment où on les cuit, il faut attendre 4 heures que ça sèche. Mais c’est quoi, 4 heures, pour un petit festin de gnocchis ?

Ingrédients pour 2/3 personnes (ça dépend des morfales) :

500g de pommes de terre épluchées

150g de farine

Préparation :

Faire cuire les pommes de terre coupées en dés à la vapeur (j’ai l’habitude de les mettre 20 minutes).

Les écraser grossièrement à la fourchette.

Ajouter la farine et mélanger.

On obtient une boule un peu collante.

Sur un plan de travail fariné, attraper un bout de cette pâte et former un boudin d’environ deux centimètres d’épaisseur.

Détailler les gnocchis, en les disposant ensuite sur un torchon propre.

Des gnocchis maison, c'est tellement bon !

Avec une fourchette, faire l’empreinte caractéristique en appuyant avec les piques sur le dessus de chaque gnocchi.

Laisser sécher 4 heures à l’air libre.

Porter à ébullition une grande casserole d’eau salée.

Y faire cuire les gnocchis (en plusieurs fois) de la façon suivante : dès qu’ils remontent à la surface, attendre 1 minute avant de les sortir à l’aide d’une écumoire.

Égoutter.

Trois choix s’offrent à vous :

  • les manger nature
  • les manger avec une sauce de votre choix (tomate, béchamel)
  • les faire poêler avec un peu d’huile d’olive (mon choix favori !).

Des gnocchis maison, c'est tellement bon !

Photo prise de nuit, désolée pour la qualité pas au top.

D’ailleurs, je précise. J’ai fait deux fois des gnocchis. La première fois, j’avais fait de jolies boulettes bien arrondies avant de faire l’empreinte de la fourchette. Ce sont les gnocchis que vous voyez juste au dessus, ils sont visuellement assez proches de ceux du commerce. Quand j’en ai refait hier, je ne me suis clairement pas embêtée à faire la forme arrondie, ce sont les gnocchis sur le torchon que vous voyez plus haut. Cet aspect visuel n’a aucun impact sur le goût, autant en faire abstraction ! Et ça fait gagner un temps fou…

 

 

Cuisinière téméraire dotée de deux mains gauches, d'une imagination parfois débordante et de bonne volonté pour progresser...

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.