Le « gâteau au chocolat fondant de Nathalie », ou presque

Le gâteau au chocolat fondant de Nathalie, ou presque

Cela fait quelques années que Veb, du blog Recettes de Leyre et d’ailleurs, m’a offert le livre « Je veux encore du chocolat » de Trish Deseine, mais c’est la première fois que je tentais cette recette, qui parait pourtant être un grand classique. Je m’y suis enfin risquée ce week-end, en m’emmêlant un peu les pinceaux au moment d’incorporer les oeufs. M’étant attardée quelques instants avant sur une autre recette du livre, j’ai cru que ce gâteau au chocolat fondant nécessitait qu’ils soient incorporés en deux temps, les jaunes d’abord, les blancs en neige ensuite. J’ai du rêver ! J’ai également utilisé de la vergeoise plutôt que du sucre en poudre, mais n’ayant pas noté en quelles proportions, je vous laisse libre de choisir entre les deux !

Qu’en est-il du résultat ? Clairement, il vient sans peine s’intégrer dans les meilleurs gâteaux au chocolat du monde, que j’aie pu tester jusqu’à présent ! S’il n’est pas forcément léger, il se révèle incroyablement gourmand, pourvu qu’on ait utilisé du bon chocolat (et c’est ce que j’ai fait !). A refaire très vite !

Ingrédients :

  • 200g de bon chocolat noir (ici du chocolat de couverture noir origine Venezuela 72% de cacao)
  • 200g de beurre
  • 250g de sucre
  • 5 oeufs
  • 1CS de farine

Préparation :

Préchauffer le four à 190°C.

Faire fondre le chocolat noir avec le beurre, au bain-marie ou au micro-ondes*.

Ajouter les jaunes d’oeufs un à un**, en mélangeant bien entre chaque.

Incorporer la farine.

Monter les blancs d’oeufs en neige et les incorporer délicatement en plusieurs fois.

Verser dans un moule rond recouvert de papier cuisson*** ou un moule à charnière préalablement graissé.

Enfourner 22 minutes.

Laisser refroidir un peu avant de démouler.

Trish Deseine conseille de le cuisiner la veille pour le lendemain, ou le matin pour le soir.

Le gâteau au chocolat fondant de Nathalie, ou presque

Notes :

*Pour ma part, je l’ai fait dans une casserole, à feu doux…

** C’est là où j’ai pris quelques libertés, Trish Deseine se contentant d’ajouter les oeufs entier un à un.

*** J’ai utilisé le moule recouvert de papier cuisson. Pas de soucis de démoulage mais des bords clairement pas réguliers. Je testerai donc l’autre option la prochaine fois !

 

5 Commentaires

  1. Je le connais, c’est une véritable tuerie !

  2. Pour le sucre on l’ajoute quand? Meci

    1. Oops il manque une ligne ! après le chocolat ou les oeufs ! Je modifie ça très vite !

  3. coucou Nel
    Cela fait un bail que je ne suis pas venue humer ce que tu concoctes de bon et je tombe sur du choco, jusque là rien d’étonnant et puis une dédicace qui me très plaisir. Mille merçis ma fée.

Laisser un commentaire