Cake très chocolat

Cake très chocolat

Quand j’apporte un gâteau à mon travail, il y a trois conditions préalables. Un format pratique (ça finit donc quasiment toujours en cake !), des ingrédients basiques (à disposition dans mes placards, donc) et un temps de préparation/cuisson raisonnable (puisque je dois le faire la veille pour le lendemain). Alors que je cherchais une recette qui remplirait ces conditions, je suis tombée sur ce cake au chocolat, dans le livre « un goûter à Londres » (éditions Marabout). C’est un drôle de hasard, car c’est le premier livre que j’ai ouvert, je ne sais pas pourquoi, parce que j’avais surtout en tête qu’il contenait des scones, des crumpets, des muffins ou encore des shortbreads. Pas vraiment des cakes au chocolat, sinon, je m’en serais rendue compte (ou pas)… Pourtant, j’y ai bien trouvé un gâteau pile dans mes critères, qui ne ressemblait pas à ceux que j’avais déjà pu faire. Sa particularité ? De l’eau, du bicarbonate de soude et un seul oeuf…

Ma crainte habituelle, avec les cakes au chocolat, c’est d’obtenir quelque chose de sec et étouffant. Ici, c’est parfait, humide juste comme il faut et bien chocolaté. Je le recommande vivement !

Ingrédients :

– 100g de beurre doux
– 160g de farine
– 1cc de bicarbonate de soude
– 1/2 cc de levure chimique
– 100g de chocolat noir
– 40g de cacao amer en poudre
– 150g de sucre en poudre
– 6cl d’eau
– 1 oeuf
– 12cl de crème entière épaisse*

Recette du cake très chocolat :

Préchauffer le four à 170°C.
Faire fondre le chocolat avec le cacao, le beurre, le sucre et l’eau.
A part, battre l’oeuf et la crème.
Y verser le chocolat fondu.
Incorporer la farine, avec la levure et le bicarbonate.
Transvaser dans un moule à cake beurré/fariné ou recouvert de papier cuisson.
Enfourner 50 minutes environ.**

Notes :

* La recette préconisait du lait fermenté. Je n’en avais pas… 🙂

** La recette préconisait une cuisson dans deux moules pendant 35 minutes, pour y ajouter ensuite un glaçage. J’ai tout cuit dans un seul moule, ne souhaitant pas alourdir avec un glaçage, et 35 minutes de cuisson ne suffisaient pas. J’ai remis 15 minutes de plus, et c’était très bien. D’où les 50 minutes.

3 Commentaires

  1. C’est vrai qu’il a l’air bien moelleux…

  2. Combien d’oeufs pour cette recette ? merci

Laisser un commentaire