Banoffee pie

Le banoffee pie est une pâtisserie anglaise, qui tient son nom de la contraction de banane et toffee, ce caramel qu’on obtient notamment grâce à du lait concentré sucré. Cette bombe calorique s’organise habituellement autour d’une base biscuitée, de rondelles de bananes, de confiture de lait (dulche de leche), le tout recouvert d’une bonne dose de crème fouettée… Ici, elle est encore plus dramatique pour les hanches, car entre le toffee et la crème, on trouve une couche de chocolat au lait… La recette est de Trish Deseine, issue de son livre I love Cake, j’ai (comme d’habitude) un peu adapté proportions et ingrédients, mais dans l’ensemble, je pense être restée fidèle à l’esprit de cette tuerie…

Ingrédients :

– 200g de biscuits sablés anglais (des McVities par exemple)
– 50g de beurre
– 1 boîte de lait concentré sucré
– 3 bananes (assez grandes)
– jus de citron (un vrai ou en bouteille)
– 200g de chocolat au lait
– crème chantilly

Préparation :

– La veille, préparer la confiture de lait, grâce au lait concentré sucré : dans une casserole remplie d’eau qu’on aura porté à petite ébullition, faire chauffer au bain marie la conserve de lait concentré pendant 2 bonnes heures*.
–  Réserver la boîte sans l’ouvrir.
– Ecraser les biscuits, les mixer au besoin, puis les mélanger au beurre fondu.
– Beurrer un moule à tarte à fond amovible (important pour faciliter la laborieuse tâche du démoulage avant service…).
– Etaler le mélange de biscuits sur le fond et les bords, bien presser dessus du bout des doigts.

– Réserver au frigo.
– Couper les bananes en rondelles et verser dessus du jus de citron pour éviter qu’elles ne s’oxydent.
– Les disposer sur le fond de tarte.

– Verser la confiture de lait sur les bananes jusqu’à bien les recouvrir.

– Au bain-marie, faire fondre le chocolat au lait. Si besoin, y ajouter un peu d’eau ou de lait, pour obtenir un chocolat bien fondu…
– Verser sur la couche de confiture de lait.

– Laisser refroidir avant de réserver au frais pour au moins 2 heures, afin que ça durcisse bien.
– Juste avant de servir, démouler délicatement le fond de tarte, et disposer sur le plat de service puis recouvrir de crème chantilly.

Notes :

– Pour la confiture de lait, après 2h de cuisson, mon lait concentré était encore assez clair. Peut-être qu’on peut le laisser un peu plus longtemps, 2h30 par exemple, pour avoir une couleur plus ambrée, plus proche du caramel ?
– J’ai pris le parti d’utiliser de la chantilly du commerce, car si j’ai réalisé le banoffee chez moi, il a subi une phase de transport avant d’être servi. Je ne me voyais pas m’encombrer en plus d’une chantilly à réaliser moi-même (chose que je n’ai en plus jamais fait). Petite précision : je vous déconseille quand même de faire un banoffee pie si vous devez apporter le dessert, ce n’est pas le genre de recette qui apprécie le déplacement !
– Une fois prêt à être servi, il faut savourer vite fait la présentation, car une fois coupé en parts, tout s’effondre et ne ressemble plus à rien ! L’allure en prend pour son grade, mais je vous rassure, ça n’enlève rien au goût, au contraire, les saveurs gourmandes vont se mélanger, pour notre plus grand plaisir !

7 Commentaires

  1. Déjà que la banofee pie est une vraie tuerie, mais avec une couche de chocolat au lait… ça devient carrément …. J’trouve même pas de mot !!!

    Je note cette recette parce qu’il est inconcevable que je ne m’y essaie pas à mon tour !!!

  2. Olalalala trop mortelle cette recette ! Je suis ultra fan !!!! Je veux je veux je veux !!!! Merci !

  3. OMG… une couche supplémentaire!

  4. j’adooore! mais je n’ai jamais tester avec le chocolat en plus!! ça ne saurait tarder!!

    Je découvre ton blog avec beaucoup de plaisirs!!! je repasserai!

  5. Cette tarte hyper régressive me tente bien, typique de la culture américaine n’est ce pas ? En tout cas ca a l’air délicieux…

    Je viens de faire un petit tour sur votre blog, merci pour toutes ces recettes !

  6. Je bave devant cette réalisation de grand matin ! Superbe ! Bon week-end.

  7. Qu’est ce qu’il me fait envie ce banoffee … faut que je me lance

Laisser un commentaire