Tarte sablée à la meringue, aux amaretti et au Nutella

Imaginez une pâte sablée façon génoise, une bonne couche de Nutella, le tout recouvert d’une meringue aux amaretti… Tout un programme, n’est-ce pas ? Cette recette provient de l’album Larousse « Chocolats et desserts de Pâques », mais rassurez-vous, il n’y a pas de saison pour la réaliser !

Ingrédients :

– 150g de biscuits amaretti (faites les vous-même !)
– 150g d’amandes en poudre
– 80g de sucre en poudre
– 3 blancs d’oeufs
– 250g de Nutella

Pour la pâte sablée :
– 400g de farine
– 200g de beurre
– 150g de sucre en poudre
– 2 jaunes d’oeufs
– 1 oeuf entier
– 1 sachet de levure chimique

Préparation :

La pâte sablée :
– Dans un saladier, mélanger du bout des doigts la farine, le beurre coupé en petits dés, et le sucre.
– Ajouter les jaunes, l’oeuf entier, ainsi que la levuure?
– Travailler la pâte sans trop la pétrir.
– Former une boule et l’aplatir en un disque.
– L’envelopper de film alimentaire.
– Réserver au réfrigérateur.

– Préchauffer le four à 180°C.
– Mixer les amaretti avec la poudre d’amandes et le sucre en poudre.

– Sortir la pâte sablée du frigo, l’étaler sur un plan de travail légèrement fariné et l’aplatir sur environ 5mm d’épaisseur.
– En garnir un moule à tarte recouvert de papier cuisson.
– Piquer le fond à l’aide d’une fourchette.
– Etaler le Nutella sur tout le fond.

– Monter les blancs d’oeufs en neige bien ferme.
– Y incorporer petit à petit le mélange à base d’amaretti, tout en continuant à fouetter.
– Répartir la meringue sur la couche de Nutella (à l’aide d’une poche à douille si besoin).
– Enfourner 35 minutes.
– A la sortie du four, démouler et laisser refroidit sur une grille.

Notes :

– J’ai trouvé cette recette fort sympathique, autant pour sa réalisation que pour son mariage de saveurs gourmandes et de textures.
– Seule interrogation : pourquoi y a-t-il de la levure dans la pâte sablée ? Car à la cuisson, elle a bien pris du volume, devenant plus volontiers une génoise qu’une pâte… D’autant que sur la photo de la recette, elle est bien fine… Étrange, mais intéressant quand même !

Cuisinière téméraire dotée de deux mains gauches, d'une imagination parfois débordante et de bonne volonté pour progresser...

15 commentaires

  1. J’avais fait tes amarettis dans le but final de faire ce gâteau, mais on ne m’en a pas laissé l’occasion, ils sont partis en une soirée. Je les referais après mes vacances pour essayer ce gâteau qui m’intrigue par sa texture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.