Pâte de haricots rouges azukis (anko)

Une pâte de haricots rouges ? Oui, vous avez bien lu. Et  c’est une recette sucrée… ça vous étonne ? Attendez de goûter cette petite merveille japonaise, aussi appelée anko, qui ne manquera pas de surprendre vos papilles… C’est un peu long à préparer, mais ça en vaut la peine !

Ingrédients :

– 150g de haricots rouges azukis
– 150g de cassonade

Préparation :

– La veille au soir, mettre les azukis à tremper dans un récipient rempli d’eau*.
– Le jour J, faire bouillir 4 volumes d’eau (par rapport au volume d’azukis).
– Placer les haricots dans l’eau bouillante et laisser 2 minutes.
– Retirer de l’eau et égoutter.
– Remplir une nouvelle fois la casserole de 6 volumes d’eau.
– Placer les azukis et faire cuire à feu doux pendant une heure.
– A la fin de la cuisson, mixer/hâcher les azukis, ajouter le sucre, bien mélanger et enfin placer au frais.

* J’ai réalisé plusieurs fois la recette sans passer par la case 1 nuit de trempage, ça fonctionne aussi…

Notes :

– On peut utiliser cette pâte d’azukis dans des mochis.
– Plus accessible peut-être pour utiliser l’anko, une recette de petites crêpes japonaises, façon pancakes, chez Lavande.

Cuisinière téméraire dotée de deux mains gauches, d'une imagination parfois débordante et de bonne volonté pour progresser...

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.